Ça peut vous arriver : "Je sors abruti de cette émission", confie Julien Courbet

Chaque matin à 10h05, Julien Courbet anime simultanément Ça peut vous arriver sur M6 et RTL. Un exercice d’équilibriste qui fait son bonheur. Il présente également Capital deux dimanches par mois.

Ça peut vous arriver réunit jusqu’à 300 000 téléspectateurs et vous avez même récemment atteint 500 000 sur la tranche 11h30/12h30 sur M6. Jusqu’où irez-vous ?

JULIEN COURBET : L’objectif est de toujours faire mieux. Mais il ne faut pas oublier qu’on part de zéro quand on prend l’antenne. Juste avant, à 8h50, il y a le télé-achat qui fait du chiffre d’affaires, mais peu d’audience. Et donc, on monte tout au long de l’émission.

Quelle difficulté représente pour vous la présentation de ce programme ?

Je passe mon temps à jongler entre radio et télé. Je sors abruti de cette émission. J’ai ensuite besoin d’un sas de décompression d’une demi-heure. Tout se joue à la seconde près. Quand, par exemple, je lance un écran publicitaire pour RTL, il se peut qu’il n’y en ait pas pour M6, donc je suis obligé de tenir l’antenne de M6 le temps de l’écran publicitaire de RTL. Et je reprends après sur les deux antennes, sans que personne ne s’en rende compte… Mais je m’éclate dans ce que je fais.

N’est-ce pas ce côté «sans filet» qui vous plaît tant quand vous montez sur scène avec votre spectacle ?

La scène est un vrai défi. Vous êtes seul pendant une heure et demie devant 200 ou 5 000 personnes qui ont payé pour que vous les fassiez rire ! Ma prochaine étape : jouer dans une pièce de boulevard.

Le numéro de Capital de ce dimanche 30 janvier est consacré au coût de la justice. Pourquoi ce thème ?

C’est l’un de ceux que j’avais proposés aux équipes. De l’enquête préliminaire jusqu’au tribunal, les coûts sont importants. On réfléchit aussi à une «version 2» du magazine. Au bout de trois ans à la tête de ce programme, c’est normal d’envisager un coup de peinture. J’ai animé Sans aucun doute pendant vingt ans, et la dernière émission ne ressemblait pas à la première. L’évolution s’était faite par petites touches.

À quand la diffusion d’un nouveau prime time d’Arnaques ! ?

Un est en boîte et deux autres sont en préparation. C’est voué à être diffusé entre deux saisons du Meilleur Pâtissier ou d’autres programmes de ce type. Et le prochain numéro d’Appel à témoins, avec Nathalie Renoux, ne devrait plus tarder.

Que peut-on vous souhaiter pour 2022 ?

La santé et de dormir ! Et surtout de continuer à être en direct. Je suis moi-même un grand consommateur de plates-formes, mais il faut que la télé nous offre des moments de direct… Sinon, il n’y aura plus de télé.

Source: Lire L’Article Complet