Cash investigation : cette exigence d’Olivier Véran qu’Elise Lucet a catégoriquement refusée

Elise Lucet était l’invitée de Culture Médias ce mercredi 12 janvier. L’occasion pour elle de faire une confidence sur Olivier Véran et de passer un petit coup de gueule. 

Elle n’a pas apprécié. Depuis plusieurs années, Elise Lucet est à la tête du magazine Cash Investigation. Celui-ci traite de sujets d’actualités importants et il faut ainsi quelques jours, semaines voire parfois mois pour préparer un sujet. Un nouveau numéro sera diffusé ce jeudi 13 janvier sur France 2. Celui-ci est intitulé Liberté, santé, inégalités et il mettra en lumière la crise sanitaire. "Déserts médicaux, utilisation de l’argent public, traitements jugés trop rentables… L’enquête révélera également que des cliniques et des hôpitaux opèrent sans les autorisations nécessaires", indiqué le résumé. Un sujet important qui a également été le combat d’Olivier Véran avant qu’il ne soit ministre. Ainsi, c’est donc en toute logique qu’Elise Lucet a fait appel au ministre de la Santé pour cette nouvelle enquête. Une requête que le principal concerné a refusé, comme l’a révélé la journaliste dans Culture Médias ce mercredi 12 janvier. La raison ? L’interview n’était pas en direct. "Je trouve que demander à un journaliste de faire du direct alors qu’il n’y en a pas dans l’émission, ce n’est pas possible", a-t-elle lâché.

Elle était énervée. Sur l’antenne de Culture Médias, Elise Lucet était bien décidée à passer un petit coup de gueule. "Nous, on a fait des demandes à tous les ministres de tous les gouvernements", a-t-elle affirmé avant d’ajouter : "Tous les ministres nous ont répondu. Aucun d’entre eux ne s’est plaint du montage de ses propos". Elle a également évoqué son entretien avec Bruno Le Maire, assurant qu’il n’y avait eu "aucun souci". Très remontée contre ce refus, Elise Lucet a souhaité rappelé le rôle d’un journaliste. "Excusez-moi, mais on ne fait pas de communication ministérielle. Oui, le journaliste a un regard décisionnaire sur le montage. C’est tout à fait normal", a-t-elle déclaré. Par la suite, la journaliste a directement interpellé Olivier Véran. "Si les ministres ne veulent faire que de la communication ministérielle, ce n’est pas la bonne adresse. Nous, on fait du journalisme, on veut informer les citoyens qui se trouvent en face de nous", a-t-elle rappelé avant de préciser : "J’aurais apprécié qu’il prenne une demi-heure, au nom de l’intérêt général. Il aurait pu simplement répondre aux patients", a-t-elle conclu.

Cash Investigation : quels ministres ont accepté de se confier à Elise Lucet ?

Au fil des années, Elise Lucet a eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs ministres. Il y a notamment Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique pour un numéro spécial consacré aux déchets. A l’occasion d’un épisode consacré aux impôts, c’est Gérald Darmanin qui avait pris la parole. Tous deux s’étaient confiés, en toute transparence.

Source: Lire L’Article Complet