"Ils ont pris une belle taule !" : Jean-Luc Mélenchon tacle violemment l’émission Elysée 2022

Ce vendredi 24 septembre 2021, Jean-Luc Mélenchon était invité dans Touche pas à mon poste. Au lendemain de son débat face à Eric Zemmour sur BFMTV, l’homme politique a taclé l’émission Elysée 2022, diffusée sur France 2.

Les chiffres sont tombés ! Jeudi 23 septembre 2021, les téléspectateurs avaient le choix entre deux débats politique. Si le débat entre Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour sur BFMTV a attiré 3,8 millions de personnes, seulement 1,1 millions de téléspectateurs ont regardé le débat entre Valérie Pécresse et Gérard Darmanin dans Elysée 2022 sur France 2. Invité à réagir à ce score dans Touche pas à mon poste, Jean-Luc Mélenchon a confié à l’animateur : "Vous êtes taquin Cyril ! (…) Hier soir, moi, j’y suis pour rien, ils ont pris une belle taule !"

Si l’homme politique n’a pas regardé l’émission Elysée 2022, il a été surpris par les quelques images qu’il a vu. "Le décor, on dirait un crématorium ! C’est un décor composé, alors, il y a un truc, je leur dis, parce qu’ils ont pas dû voir, et personne n’a osé leur dire… Les personnages étaient mal détourés, alors tout le monde avait un peu comme des poils autour, mais ça se corrige facilement !", a-t-il déclaré. Après que Cyril Hanouna lui a dit que cela était compliqué, Jean-Luc Mélenchon a répliqué : "Cyril, vous avez vu le film qui s’appelle Soleil vert ? À la fin, vous savez, il y a un endroit où les gens qui en ont marre de vivre dans un monde pourri comme ça, s’en vont pour éteindre la lumière. On les installe et on leur projette des biches qui courent dans les bois et tout ça, et la cinquième symphonie ! Et c’est pour ça que ça m’a fait penser à ça, à un crématorium. Je ne sais pas pourquoi c’est écrit ‘Elysée’, parce qu’on se demande ce que c’est !"

Pourquoi Jean-Luc Mélenchon ne souhaitait pas se rendre sur le plateau de France 2

Si le leader de la France Insoumise s’est rendu sur le plateau de BFMTV hier soir, France 2 aurait aimé qu’il inaugure leur nouvelle émission politique. Si selon un cadre de France Télévisions, ce dernier avait donné son accord à la chaîne, il aurait ensuite voulu "imposer des conditions inacceptables." Face à ses propos, son directeur de campagne, Manuel Bompard a déclaré : "Nous souhaitons seulement un cahier des charges honnête et loyal."

Source: Lire L’Article Complet