Karine Le Marchand et Karine Ferri sous le charme : La vidéo de cette star de la télé a ébloui les deux animatrices !

Cette vidéo n’a pas laissé ces deux femmes insensibles !

Il y a quelques jours, Alessandra Sublet publiait une vidéo promotionnelle sur laquelle on pouvait la voir sur une moto au coeur de paysages incroyables ! « Très heureuse d’être ambassadrice (de la marque) Ducati France depuis plus de deux ans », a-t-elle écrit en légende. « Bonheur de poser ma voix sur ce film en ayant choisi quelques extraits de mon livre J’emmerde Cendrillon. Rouler sur ces jolies routes du sud et sentir ce vent de liberté c’est tout ce que j’aime ». Elle a ajouté : « Bonheur de poser ma voix sur ce film en ayant choisi quelques extraits de mon livre J’emmerde Cendrillon. Rouler sur ces jolies routes du sud et sentir ce vent de liberté c’est tout ce que j’aime ».

Et dans les commentaires, plusieurs personnalités ont été éblouies par ces images. « La corniche », a indiqué Karine Ferri avec des émoji contenant des coeurs dans les yeux. De son coté, Karine Le Marchand a réagi : « Si sexy sur cette moto », a-t-elle écrit avec une petite flamme.

« Magnifique route en ce moment à l’automne c’est tellement beau », « Sensationnel…profitez en bien.. », Ça claque », « Magnifique », « Trop belle, de la classe », « J’adore », pouvait-on lire dans les autres messages.

Une publication partagée par Alessandra Sublet (@alessandra_sublet)

Tension avec Anne-Elizabeth Lemoine

Invitée sur le plateau de C à Vous ce vendredi 5 novembre pour parler de l’émission, Ambition intime, l’animatrice s’est rapidement emportée face à Anne-Elisabeth Lemoine, à la suite d’une question jugée déplacée de celle-ci.

« Est-ce que vous craignez que le reproche qui avait déjà été fait il y a cinq ans revienne ? Vous humanisez, vous rendez sympathique Marine Le Pen », a-t-elle demandé. « Mais pourquoi vous posez la question pour Marine Le Pen et pas pour Valérie Pécresse ou Anne Hidalgo ? ». Agacée par la situation, Karine Le Marchand a alors poursuivi :« Pourquoi les journalistes, vous me demandez si je n’ai pas peur d’humaniser Marine Le Pen ? Pourquoi vous ne me demandez pas si je n’ai pas peur d’humaniser Anne Hidalgo ».

Anne-Elisabeth Lemoine a alors modifié la question : « De les rendre sympathiques. Elles apparaissent toutes sous un jour favorable ». Face à cela, elle a répondu : « Mais elles sont toutes humaines. C’est leur jour à elles. C’est leur quotidien qui m’intéresse. Ce ne sont pas des monstres froids ».

À voir également : Grosses tensions en plateau entre les animatrices Karine Le Marchand et Anne-Elisabeth Lemoine… Twitter choqué par la séquence !

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet