La pépite du passé : North Dallas Forty par le réalisateur de Rambo

Pour les 80 ans de Nick Nolte, redécouvrez “North Dallas Forty”, drame sportif sorti en 1979, une dénonciation de l’état du football américain des années 70, pris entre les feux du dopage et du marketing des joueurs.

Si le monde du football américain ne vous intéresse pas plus que ça tant mieux, car North Dallas Forty n’est pas un film de sport. Il s’attache plutôt à présenter pour la première fois au grand public les dérives du football américain qui, en coulisses, est fait de dopage et d’échanges de joueurs par des gens considérant le foot américain professionnel davantage comme une entreprise commerciale qu’un sport.

Le film n’est hélas disponible que sur Amazon Prime Video US ou en DVD et Blu-ray.

Inspiré d’une histoire vraie

Tout part d’un roman écrit en 1973 par Peter Gent, ancien receveur pour les Dallas Cowboys, qui raconte dans une semi-autobiographie les coulisses de la vie de footballeur américain. Un sujet brûlant puisqu’en 1974, certains joueurs se mettent en grève pour réclamer leur droit de veto aux transferts et leur droit à l’indépendance une fois leur contrat expiré. Produit par la Paramount, le film est tourné 5 ans après et adapté du livre de Gent, qui est aussi engagé pour écrire le scénario.

Gent cosigne le script avec celui qui mettra en scène le film, Ted Kotcheff, alors futur réalisateur de Rambo, qui engage Nick Nolte. Ce dernier prend du poids pour le rôle de ce footballeur vieillissant, encouragé par la NFL (la ligue de football américain) à consommer des anti-douleurs pour pouvoir continuer à jouer. En 2014, Ted Kotcheff nous confiait, à propos du film :

Lorsqu’on m’a proposé de faire un film sur le football américain, j’ai dit “Bah ! Pas question que je fasse ça…”, puis le producteur de la Paramount, que je connaissais, m’a dit que ce n’était pas un film sur le sport, mais sur des athlètes manipulés par des gens riches, qui les utilisent en leur mentant. (…)  J’ai pris beaucoup de plaisir à le faire.

North Dallas Forty est en effet un film à charge contre la NFL, notamment la mutation qui s’opérait alors depuis le début des années 70, transformant le sport en une industrie influencée par la gestion impersonnelle des joueurs pour accroître le profit (le personnage de Nolte est constamment menacé d’un transfert contre lequel il n’aurait aucun recours) et gangrénée par l’usage de drogues. Le film dénonce aussi l’équipement peu protecteur des joueurs, conduisant à la multiplication des blessures et indirectement, au besoin de prendre des anti-douleurs.

Encore trop méconnu, North Dallas Forty s’inscrit dans la mouvance du Nouvel Hollywood, en centrant son propos sur un anti-héros broyé par un système présenté comme absurde et destructeur. Le film sonne à l’époque comme un cri de résistance résumé par une réplique dite par l’un des membres de l’équipe (interprété par John Matuszak alias Sinok dans Les Goonies et ancien joueur de football) :

“Pour vous, il ne s’agit que d’un business, mais pour nous, ça doit encore être du sport”.

Source: Lire L’Article Complet