L’Amour est dans le pré : après les accusations de Franck, Anne-Lise le menace d’une plainte

Franck, le sylviculteur de la seizième saison de L’Amour est dans le pré, n’a pas mâché ses mots au moment d’évoquer l’une de ses prétendantes Anne-Lise, ce lundi 20 décembre sur son compte Instagram. Des propos qui sont rapidement remontés aux oreilles de la principale intéressée, qui ne compte pas en rester là.

Le torchon brûle entre Franck et Anne-Lise ! Après avoir vécu idylle de quelques heures dans la dernière saison de L’Amour est dans le pré, l’agriculteur et sa prétendante semblent désormais vouloir régler leurs comptes en public. Ce lundi 20 décembre, Franck avait décidé dans un premier temps de s’emparer de son compte Instagram pour rendre hommage aux prétendantes qui avaient accepté de le rencontrer pendant le speed-dating. Mais ce dernier a rapidement changé son fusil d’épaule pour charger spécifiquement l’une d’entre elle, Anne-Lise, qui faisait partie des deux candidates (avec Cécile) invitées au séjour à la ferme. Il a notamment indiqué que la professeur de Français n’était désormais "plus la bienvenue" chez lui.

"Je lui avais gentiment proposé de venir avec les enfants lors de vacances, elle m’a snobé de toute sa fausse grandeur", a-t-il expliqué avant d’ajouter : "Moi, je comptais rester amis. Elle a été vexée que je sois amoureux de Cécile plus que d’elle. Elle m’en veut à mort". Et l’agriculteur en a rajouté une couche après en répondant aux questions de certains internautes. "Elle m’a demandé de vendre la propriété pour que nous profitions de la vie. Vexée de n’avoir pas réussi son coup, oui."

Anne-Lise : "Méfiez vous de l’eau qui dort…"

La réponse d’Anne-Lise était donc très attendue mais elle n’est pas arrivée tout de suite. Un silence qui sonnait comme un aveu de culpabilité pour certains. Mais dans la soirée du 22 décembre, la jeune femme s’est enfin saisie de son compte Instagram pour lui répondre : "Faut-il dire du mal des autres, les calomnier pour se sentir exister ? Ce n’est pas mon cas. Je suis droite, "sans peurs et sans reproches". Mais méfiez vous de l’eau qui dort…Faut pas abuser non plus ! Il y a ce qu’on pense et ce qu’on écrit. Et ce qui est pénalement une infraction…" a déclaré Anne-Lise, qui a indiqué qu’elle n’avait pas pu voir la publication de Franck parce que celui-ci l’avait "bloquée".

Elle a finalement été avertie par des âmes charitables qui lui ont transmis les propos du sylviculteur. L’ancienne prétendante a également demandé à recevoir une "une copie d’écran", pour lui permettre de déposer plainte. La hache de guerre n’est donc pas encore prête d’être enterrée entre les deux anciens tourtereaux.

https://www.instagram.com/p/CXzEBdTMP2w/

Une publication partagée par Anne Lise Du Lys (@annelise_dulys)

Source: Lire L’Article Complet