Laurence Boccolini évoque son dur combat face à l'infertilité : "Je n’oublierai jamais ce qu’il a fallu traverser"

Maman d’une petite fille âgée de 6 ans, Laurence Boccolini a pourtant dû lutter pendant plusieurs années contre l’infertilité. L’animatrice s’est confiée avec émotion sur cette période difficile, dont elle parle encore avec émotion aujourd’hui.

Les souvenirs sont encore douloureux. Il y a six ans, Laurence Boccolini et son époux devenaient les parents de la petite Willow. Une naissance d’autant plus heureuse qu’elle a mis fin à des années très douloureuses pour le couple, qui a longtemps dû se battre contre l’infertilité. 

À lire également

“T’emballe pas, tu finiras clochard !” : Gérard Jugnot se confie avec émotion sur son père

Laurence Boccolini s’était confiée sur cette terrible épreuve, marquée par l’échec de cinq tentatives de Fécondation In Vitro, dans un livre paru en 2008 (Puisque les cigognes ont perdu mon adresse…). Ce dimanche 15 novembre, l’animatrice a de nouveau évoqué son combat sur Instagram, à l’occasion de la semaine de sensibilisation à l’infertilité. C’est avec émotion que Laurence Boccolini se souvient de ces années très difficiles. “Nous étions encore dans l’ère du tabou, et il était si difficile de trouver son chemin entre les traitements, les déceptions, les larmes, les mots de réconfort qui n’arrivaient jamais, la violence de certains propos aussi bien dans l’entourage que dans le milieu médical, le manque d’information, le manque de références, le manque d’espoir, le ‘ Manque’ absolu avec un grand M… J’espère qu’aujourd’hui, ceux et celles qui se trouvent confrontés à cette douleur, peuvent avancer sur un chemin qui leur sera plus doux et plus éclairé que fut le nôtre“, a commencé l’animatrice. 

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco)

Je n’ai rien oublié de ces années. Je n’oublierai jamais ce qu’il a fallu traverser et rien ni personne n’effacera ces années de combat douloureux ou la tristesse et le sentiment d’injustice remplissaient les jours comme les nuits… Courage à ceux qui vivent cette situation. Je pense a vous“, a-t-elle conclu. 

Aurélien Gaucher

Source: Lire L’Article Complet