Laurent (Koh-Lanta) : menacé de décapitation, il s’en prend violemment à la production de l’émission

Candidat emblématique de la saison actuelle de Koh-Lanta, Laurent, a été menacé de mort sur les réseaux sociaux. Si l’individu a été retrouvé et arrêté, le professeur d’histoire-géographie s’en est pris violemment à la production de l’émission sur Facebook.

Quelques semaines après l’assassinat de Samuel Paty, Laurent, candidat de Koh-Lanta les quatre terres a été menacé de décapitation. Dans les colonnes du Parisien, le professeur d’histoire-géographie révélait : "J’étais dans mon bureau et je m’apprêtais à faire une vidéo sur YouTube pour rendre hommage à Samuel Paty, quand une personne m’a contacté sur Instagram. Le message est tout de suite menaçant ‘Salut grosse merde tu ne réponds pas, tu sais ce qu’on fait aux profs ?’" Si Laurent a porté plainte dès le lendemain et que l’internaute, un ingénieur au chômage de 30 ans, a été placé en garde à vue, le candidat de l’émission phare de TF1 regrette que la production ne l’ai pas accompagné lors de ce moment difficile.

Dans un long message publié sur son compte Facebook, Laurent a ainsi réglé ses comptes avec la production de Koh-Lanta : "Nuit courte et agitée, je voulais éviter de m’exposer pour protéger les miens, mais le Parisien (presse people à scandale) a réussi à mettre la main sur mon procès-verbal (on se demande comment ?), le Dauphiné a qui j’avais donné mon accord pour clore le sujet et rassurer tout le monde sans donner mon identité, me dit qu’ils sont obligés de suivre et comme tout le monde va balancer mon nom, photo en pâture pour faire de l’argent en bafouant notre accord et sans mon autorisation… Un monde de requin !!" En colère, il a ajouté : "La prod de Koh Lanta qui bloque toute notre communication, toutes nos interventions et contrôle nos réseaux sociaux, bizarrement, participe aux festins et ne trouve rien à redire et ne m’apporte aucune aide… Tous participent à la mise en danger de la vie d’autrui et bafouent les droits les plus élémentaires de l’instruction… J’ai mis les pieds dans un sacré panier de crabes…"

Alexia Laroche-Joubert recadre Laurent

Face aux propos de Laurent, Alexia Laroche-Joubert, présidente d’Adventure Line Productions et directrice de la production de Koh-Lanta, a expliqué à Pure Medias : "C’est surréaliste. Il dit tout et son contraire. Il dit qu’on révèle sa vie personnelle. C’est lui qui a alerté de ces menaces sur les réseaux sociaux. Il a dû avoir un coup de stress. Nous lui avons proposé un suivi psychologique pour sa femme et lui. Nous lui avons conseillé de porter plainte. Nous lui avons demandé de nous communiquer la plainte pour que nous la communiquions à nos avocats pour voir ce que nous pouvons faire." En colère, elle a ajouté : "Il ment complètement quand il dit que nous contrôlons les réseaux sociaux. C’est un mensonge. On ne contrôle pas, mais on accompagne. S’ils ont eu des difficultés, nous sommes là."

Source: Lire L’Article Complet