Le Seigneur des Anneaux : Ce détail sur les hobbits et Sauron finalement expliqué

Les hobbits du Seigneur des Anneaux sont bien plus sages que ce qu’on ne le pense ! 

Le Seigneur des Anneaux ne cesse de passionner les fans et cela à tel point que plusieurs années après la sortie du Retour du Roi, les fidèles de l’univers créé par J.R.R. Tolkien sont toujours désireux d’en apprendre davantage à propos de l’une des sagas les plus mythiques du cinéma. Si ce fut le cas par exemple vis-à-vis des étonnantes origines d’Arachné il y a quelques semaines, aujourd’hui retour sur les raisons pour lesquelles des hobbits comme Frodon (Elijah Wood) ou Sam (Sean Astin) n’ont pas été corrompus par le pouvoir de Sauron et de l’Anneau Unique, contrairement à Sméagol. Si le fait que leur peuple ne soit pas avide de pouvoir, ni de conquête représente très certainement le motif principal, d’autres arguments pourraient expliquer la résistance des hobbits.

A commencer par le fait que ces derniers ne faisaient pas partie de la conquête initiale de Sauron. En créant les anneaux de pouvoir, le Seigneur des Ténèbres souhaitait dominer les peuples des Elfes, des Nains et celui des Hommes. Il n’avait alors aucun intérêt vis-à-vis des hobbits. Si bien évidemment certains personnages comme Bilbon Sacquet ont finalement succombé au pouvoir de l’anneau, reste que leur espèce était l’une des plus à même de résister à sa puissance. Gandalf ou encore Aragorn connaissaient le danger que celui-ci représentait. C’est pourquoi ils ont préféré laisser Frodon le porter, le hobbit étant doté d’une pureté telle qu’elle surpassait celle du magicien le plus sage ainsi que celle du Roi le plus avisé. Sam a également fait preuve d’une grande force mentale, son rejet et sa peur de l’anneau prenant le dessus sur ses désirs. Grâce au potentiel des hobbits, en plus d’être de fins cambrioleurs, la Communauté de l’Anneau a donc pu battre le Seigneur des Ténèbres et l’empêcher de mettre son véritable plan à exécution. Comme quoi il ne faut jamais sous-estimer un hobbit !

Source: Lire L’Article Complet