Les Croods 2 propulsent la préhistoire dans une nouvelle ère

  • A la recherche d’un nouveau refuge, une famille préhistorique rencontre des voisins plus évolués qu’eux.
  • Cette comédie animée est aussi drôle que « Les Croods », sorti en 2013.
  • On aime particulièrement le duo d’adolescentes complices.

Ce n’est pas parce qu’on évoque des familles de la Préhistoire qu’on doit se laisser dépasser, bien au contraire. Les Croods 2: Une nouvelle ère de Joel Crawford est au moins aussi déjanté que le
premier volet sorti en 2013. « Les spectateurs ont prouvé qu’ils s’étaient attachés aux Croods, explique le réalisateur à 20 Minutes. Confronter cette famille à une autre plus évoluée qu’elle nous a semblé pouvoir générer des situations toujours plus drôles. »

Et ça fonctionne ! Cette nouvelle comédie animée des studios Dreamworks se moque certes des habitudes de ces héros – les uns bobos, les autres beaufs – pour se rire des nôtres. « Je crois que c’est le fait de pouvoir se reconnaître dans les protagonistes qui a fait mouche dans le monde entier, précise le cinéaste. Il y a un peu de chacun de nous dans ces ancêtres frappadingues. »

De tout pour faire un monde

Entre les Croods, qui cherchent un refuge et sortent à peine de leurs grottes, et les Betterman, un tantinet snobs qui les accueillent d’abord courtoisement, les rapports sont rapidement explosifs. « Les choses ne sont pas aussi différentes qu’entre des voisins à notre époque. Ils doivent apprendre à cohabiter, s’amuse Joel Crawford. Le film se veut d’abord bienveillant pour montrer qu’il faut de tout pour faire un monde, même au temps des cavernes. »

Les personnages de deux filles adolescentes sont particulièrement révélateurs de ce parti pris optimiste. « Nous n’avons pas voulu des rivales qui se crêpent le chignon pour un garçon, insiste le réalisateur. Ce genre de relations entre filles nous semblait dépassé. » On adore ces demoiselles débrouillardes et complices tout comme les nombreuses créatures farfelues qui les entourent.

Source: Lire L’Article Complet