« Les femmes sont les maîtres du jeu à "Koh-Lanta" », se réjouit Alexandra

  • Six des sept épreuves disputées depuis la réunification dans la saison de Koh-Lanta en cours de diffusion sur TF1 ont été remportées par des femmes.
  • « Ce sont les femmes qui sont les maîtres du jeu, au niveau de la stratégie et des épreuves, c’est très bien et cette configuration me plaît ! », explique Alexandra, l’une de ces candidates, à 20 Minutes.
  • « Même si on a tendance à insister sur les qualités des garçons qui sont présentés comme des sportifs, il y a souvent dans les castings de Koh-Lanta des filles brillantes à tous les points de vue. Mais c’est vrai que cette année, on est particulièrement gâtés », note Swann Borsellino qui suit l’émission pour le site de SoFoot.

« Quand est-ce que les hommes vont se réveiller ? » La question, un brin provocatrice, posée par Denis Brogniart lors du dernier conseil de Koh-Lanta, avait de quoi égratigner les ego masculins. Mais elle est inspirée par un constat sans appel : sur les sept épreuves de confort ou d’immunités disputées depuis la réunification, six ont été remportées par des femmes. Dans la foulée, Dorian, a concédé : « Elles tirent très bien leur épingle du jeu, elles sont solides. Cette année, on a des filles qui sont vraiment fortes physiquement sur certaines épreuves, mentalement sur d’autres, elles sont vraiment complètes. »

« Les femmes ont toujours été fortes à Koh-Lanta et ont beaucoup gagné l’émission de manière générale [au palmarès, onze des vingt-six gagnants sont des gagnantes], nuance auprès de 20 Minutes Swann Borsellino, journaliste qui suit le jeu de
TF1 pour le site de SoFoot. Même si on a tendance à insister sur les qualités des garçons qui sont présentés comme des sportifs, il y a souvent dans les castings des filles brillantes à tous les points de vue. Mais c’est vrai que cette année, on est particulièrement gâtés. »

« J’ai eu l’impression de devoir en faire toujours plus »

Parmi les aventurières qui sortent du lot, Alexandra se pose là. La comptable de 32 ans s’est révélée redoutable au fil des épisodes. Les choses avaient plutôt mal commencé puisqu’elle est tombée malade le premier jour, perdant sa voix. « Je peux comprendre qu’on me voyait comme un maillon faible, explique-t-elle à 20 Minutes. Mais je me suis battue, j’ai tout donné. »

La trentenaire originaire de l’Ain a impressionné à plusieurs reprises, notamment lors d’une épreuve de confort où elle semblait parfaitement sereine en portant trois lourds sacs à bout de bras tandis que ses acolytes avaient le plus grand mal à en tenir deux. « J’ai eu l’impression de devoir en faire toujours plus, alors que certains ont un charisme ou une légitimité d’entrée de jeu parce qu’ils sont sportifs de haut niveau ou autre. Moi, je devais batailler à chaque fois, pour avoir l’air d’une compétitrice, montrer que j’étais là aussi. » « Quand on est une femme, c’est plus dur », ajoute-t-elle, déplorant le « côté macho », ayant tendance à s’exprimer sur l’île de Koh-Lanta.

Le sexisme dégouline par ailleurs sur les réseaux sociaux. « J’ai remarqué qu’on était beaucoup critiquées, nous les femmes, sur les poils, le physique… Davantage que les garçons. Je ne comprends pas, poursuit l’aventurière. Quand on va à Koh-Lanta, on veut montrer qu’on peut être là, avec la détermination, avec le mental, la force physique et se battre sur les épreuves. Lorsque, ce qui ressort, ce sont des choses superficielles comme ça, ça me dégoûte. »

« On peut aussi être fortes physiquement »

« J’entends aussi dire “Ça c’est une épreuve pour les femmes, c’est pour ça que c’est une femme qui gagne” ou “Quand on a les bras musclés, c’est plus difficile pour nous de tenir les trucs en l’air…” Je ne comprends pas, jamais je n’ai entendu une femme dire “Ah ben ça, c’est une épreuve pour un mec !”, s’agace Alexandra. On résume nos victoires au mental, comme si ce ne pouvait être que ça, parce qu’on est des femmes. On peut aussi être fortes physiquement, ça peut être beau, bien, et ça doit être respectable. »

Depuis la réunification, Alexandra, Alix et Angélique ont chacune glané une victoire et Lola trois. Pourtant, la manière dont certains internautes parlent de Lola est édifiante. Vendredi, certains se sont agacés que la Nordiste ait été épargnée, lors du jeu de confort, par les autres joueurs qui, au regard de son gabarit, n’ont pas osé la lester de lourds sacs pouvant entraver sa progression sur le parcours d’obstacles. « Qu’on ne lui ait pas filé les 26kg, je ne trouve pas ça horrible. Ce que je trouve horrible, ce sont les gens qui lui sont tombés dessus sur les réseaux sociaux pour lui dire qu’elle ne méritait pas sa victoire », avance Swann Borsellino. Et de souligner que Lola, dans la foulée, a remporté l’épreuve d’immunité. Face à Alix, d’ailleurs.

« Cette saison, peut être que les garçons sont un peu moins forts. La plupart des personnages charismatiques et performants sur les épreuves sont des femmes, poursuit le journaliste de So Foot. Après, Koh-Lanta, c’est un super divertissement, mais aussi du montage, du casting… Il ne faut pas être complètement dupe, mais je trouve ça normal que l’émission soit davantage le reflet de la société actuelle qu’elle a pu l’être auparavant. »

« Tout le monde peut s’identifier »

Jodie, éliminée à l’issue du dernier épisode, se réjouissait en débriefant avec 20 Minutes de ces triomphes féminins : « On ne se laisse pas marcher sur les pieds pendant les épreuves. Il faut que ça continue dans la vie réelle, pas que sur Koh-Lanta. Ce qui est bien, c’est qu’on est des femmes de tous âges, tout le monde peut s’identifier. »

Alexandra, qui voue une admiration à Wonder Woman, est consciente qu’elle peut être un modèle pour les téléspectatrices, notamment les plus jeunes. « C’est important d’être une femme indépendante et forte, dans notre société, confie-t-elle à 20 Minutes. Une de mes motivations était de montrer que je pouvais être aussi forte qu’un homme sur les épreuves. On sent que, depuis la réunification, ce sont les femmes qui sont les maîtres du jeu, au niveau de la stratégie et des épreuves, c’est très bien et cette configuration me plaît ! »

Dans le prochain épisode diffusé vendredi, les hommes auront l’opportunité de renouer avec la victoire. Et pour cause : aventurières et aventuriers seront répartis en binômes mixtes. Chaque épreuve sera donc remportée par un homme et une femme. La parité au secours de ces messieurs.

Source: Lire L’Article Complet