Les Mitchell contre les machines : une suite est-elle possible ? Le réalisateur répond

Les Mitchell contre les machines est le nouveau film animé à ne pas manquer sur Netflix ! Laissez-vous plonger dans l’univers complètement fou de Katie et sa famille face à des robots envahisseurs. Si vous avez vu le long-métrage, vous vous demandez sûrement si une suite est possible. Le réalisateur Mike Rianda répond !


Après La Famille Addams, Les Indestructibles, La Famille Willoughby ou encore La Famille Delajungle, on vous présente Les Mitchell, une famille pas vraiment comme les autres non plus. Pourtant, Katie, ses parents, Rick et Linda, et son petit frère Aaron mènent au départ une vie tout ce qu’il y a de plus banale, mais leur quotidien se retrouve chamboulé par des robots débarqués sur Terre pour devenir les maîtres du monde. Bienvenue dans Les Mitchell contre les machines, le nouveau film d’animation de Netflix.

Galerie: La date de diffusion du reboot de Gossip vient d’être dévoilée ! (Oh My Mag)

Les Mitchell contre les machines 2 ?

Dès sa sortie, il s’est classé dans le Top 10, mais remportera-t-il assez de succès pour obtenir un deuxième volet ? Suspense. En attendant la réponse officielle, le réalisateur Mike Rianda a révélé ne pas être pour une suite de Les Mitchell contre les machines, sauf qu’il a quand même réfléchi à quelques idées : “Je ferai en sorte de plus creuser certains personnages comme Linda et Aaron, qui joue en quelque sorte un rôle important dans le film (…) Je pense que pour une suite vous voulez voir les choses en plus grand et que les relations entre les personnages soient plus approfondies“, explique-t-il à The Playlist.

Mike Rianda a aussi confié qu’il ne serait pas contre l’idée d’un film centré sur Linda Mitchell, la mère : “Maya Rudolph (la voix de Linda, ndlr) est tellement géniale. Pour le film, nous n’avons pu utiliser que peu de parties de son travail, du coup, j’aimerais beaucoup la voir dans un deuxième volet.” Pour le moment, Netflix n’a rien annoncé sur ce sujet.

Source: Lire L’Article Complet