Luca sur Disney+ : Un film d'animation attendrissant qui nous fait voyager, notre critique

Les studios Pixar nous aident à patienter jusqu’à nos vacances d’été avec son nouveau film d’animation très ensoleillé “Luca” qui sort sur la plateforme Disney + ce vendredi 18 juin. Andiamo !

Il y a quelques mois, on te dévoilait la bande-annonce trop mignonne de Luca, le nouveau Pixar. Et bien notre première impression était la bonne, parce que depuis on a pu voir le voir en avant-première et on t’avoue qu’on a passé un bon moment et qu’on a même versé notre petite larme. Enrico Casarosa signe ici son premier long-métrage d’animation pour lequel il s’est inspiré de son enfance sur la Riviera italienne. Luca, c’est l’histoire d’une bromance entre Luca et Alberto, deux jeunes monstres marins qui s’aventurent à la surface et prennent l’apparence d’adolescents humains une fois sur la terre ferme.

Ils débarquent alors à Monterosso et sont déterminés à profiter de leurs deux jambes : ils veulent gagner de l’argent afin de s’offrir une Vespa pour faire le tour du monde ! Tout en cachant leur vraie nature, les deux meilleurs amis font la rencontre de Giulia, une jeune fille de leur âge qui passe ses vacances chez son père. Ensemble, ils vont partager des aventures aussi drôles qu’émouvantes sous le soleil des Cinque Terre. Au programme, des glaces, une course folle où il faudra nager, manger et pédaler, des pasta au pesto et un chat Machiavel (qui porte très bien son nom) qui a tout compris du petit secret d’Alberto et Luca.

Si certains détails nous font penser à l’esthétique de Miyazaki, ce n’est pas pour rien puisque Enrico Casarosa est un fan inconditionnel du maître de l’animation. Un subtil mélange qui nous régale les pupilles comme les papilles (on n’oublie pas que ça se passe en Italie quand même). Le réalisateur à qui l’on doit les storyboards de Ratatouille, Là-haut ou encore L’âge de glace, nous a confié lors d’une table ronde qu’il s’était largement inspiré de son histoire personnelle et notamment de sa rencontre décisive avec son BFF pour écrire le scénario : “J’étais clairement un Luca, timide et plutôt réservé et mon meilleur ami c’était un Alberto”.

A travers le voyage initiatique de ce trio, le film raconte les difficultés du passage de l’enfance à l’adolescence. Il aborde aussi le thème de l’acceptation de soi et de la tolérance avec ces personnages de monstres marins qui sont le pire cauchemar des habitants du village. On ne te spoile pas la fin mais si jamais Pixar veut offrir une suite aux aventures de Luca et Alberto, nous ne sommes vraiment pas contre… Tu l’auras compris, on a été enchanté par l’univers de Luca qui fleure bon la dolce vita. Si les vacances n’arrivent pas assez vite, on te conseille de plonger la tête la première dans les fonds marins de Luca. Le film est disponible dès le 18 juin sur Disney+. Si t’es plus film d’action tu pourras toujours aller voir Un homme en colère de Guy Ritchie avec Jason Statham.

Source: Lire L’Article Complet