Miss France 2021 : d’anciennes Miss accusent les élections régionales d’être truquées "la Miss est élue depuis quatre mois"

Sur le plateau de "Touche pas à mon poste", mardi 17 novembre 2020, Cyril Hanouna a invité deux anciennes Miss régionales qui ont assuré que ces élections étaient truquées. Des accusations très lourdes qui ne devraient pas plaire au comité Miss France.

Décidément, l’année 2020 est particulièrement compliquée pour le comité Miss France. Après avoir été accusé de grossophobie par une candidate puis avoir dû décaler son élection de Miss France 2021 d’une semaine à cause de la pandémie du coronavirus, cette fois-ci, il doit faire face à des accusations très lourdes de la part de deux anciennes Miss régionales. Mardi 17 novembre 2020, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Charlotte Bobb, première dauphine Nord-Pas-de-Calais en 2015, et Ornella Bellorti, Miss Toulouse 2015, avant d’être disqualifiée, n’ont pas été tendres avec le comité. Toutes les deux n’ont pas hésité à assurer que les élections régionales étaient truquées. Selon Chalotte Bobb, les résultats étaient connus plusieurs mois avant le concours… "La Miss est élue quatre mois avant la finale régionale", a-t-elle lâché. Si elle avait constaté que toutes les filles n’étaient pas au même niveau c’est parce que le comité "boostait" une plus que les autres. "Bien-sûr qu’il y a de l’argent qui passe sous les tables", a-t-elle encore affirmé.

Des accusations très lourdes portées par la candidate qui concourrait au titre de Miss Nord-Pas-de-Calais 2016. Cette dernière a rapidement été rejointe par Ornella Bellorti qui n’a pas compris pourquoi elle avait été disqualifiée quelques jours après avoir été sacrée Miss Toulouse 2015. Si le comité lui a assuré que c’était parce qu’elle était tatouée, pour elle, ce n’est pas une bonne raison puisqu’elle a assuré ne jamais l’avoir caché. "Des filles qui ont fait Miss France avec des tatouages camoufflés, j’en connais", a-t-elle encore déclaré.

Pour Ornella Bellorti, l’élection régionale est "magouillée"

Mais en plus de son incompréhension, elle a également assuré que l’élection régionale était "magouillée". "Je savais que j’étais la favorite car j’avais déjà des écharpes." Pour l’heure, ni le comité Miss France, ni Sylvie Tellier ont réagi à ces propos, mais nul doute qu’il devrait y avoir des répercussions. En fin d’émission, Chalotte Bobb a tout de même déclaré ne pas avoir de preuves de ce qu’elle avançait.

Source: Lire L’Article Complet