Moffie : un film édifiant sur les thérapies de conversion dans l'armée sud-africaine

Avec son film “Moffie”, le réalisateur Oliver Hermanus revient sur l’enfer des soldats homosexuels sud-africains et l’existence du programme de torture “The Aversion project”, crée pendant l’apartheid.

The Aversion project. C’est le nom du programme destiné à “guérir” les soldats homosexuels de l’armée sud-africaine pendant l’apartheid. Dirigée par le docteur Aubrey Levin dès 1969, cette méthode médicale visait à infliger des tortures aux conscrits désignés comme “déviants”. Ces derniers étaient admis à l’hôpital militaire de la base de Voortrekkerhoogte – aussi appelé Ward 22 -, près de Pretoria, pour subir des traitements par électrochocs ou des chirurgies de réassignation sexuelle. Au total, près de 900 hommes et femmes auraient été victimes de ces sévices jusqu’en 1987.

Ce pan de l’histoire, oublié de la mémoire collective, est le sujet de Moffie, quatrième long métrage du réalisateur Oliver Hermanus. Il y raconte le destin de Nicholas (Kai Luke Brummer), un adolescent de 16 ans sommé d’effectuer son service militaire. Lorsqu’elle rejoint les troupes, la jeune recrue, déjà peu bavarde, fait profil bas. Là-bas, il n’y a pas de place pour les “moffies” – une insulte sud-africaine qui désigne les homosexuels. Mais lorsqu’il croise le regard de Dylan (Ryan de Villiers), un autre soldat, sa couverture est menacée et le danger se rapproche.

Je connaissais l’existence des thérapies de conversion, mais faire ce film m’a permis de découvrir des choses que je ne soupçonnais pas”, admet Oliver Hermanus à AlloCiné. En Afrique du Sud, le traumatisme des anciens soldats est un sujet épineux. Celui des victimes de ces traitements l’est encore plus. Leurs témoignages sont rares, presque inexistants. Le réalisateur se remémore celui d’une auditrice alors qu’il participait à une émission de radio après le tournage du film. Elle expliquait avoir subi l’une de ces chirurgies forcées.

Moffie est l’adaptation des mémoires d’André Carl van der Merwe, un auteur et ancien conscrit, lui-même homosexuel, mais le film s’accorde quelques libertés. Pour faire ses recherches, le cinéaste s’est principalement tourné vers internet. À défaut de pouvoir en parler librement, beaucoup de vétérans se réfugient sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook où ils créent des groupes pour retrouver leurs anciens camarades et partager leurs expériences. “Ces espaces de discussions sont publics et sont devenus de véritables sources d’informations pour moi”, fait savoir Oliver Hermanus.

  • Moffie Bande-annonce VF

    Allocine

  • Fisherman's Friends Bande-annonce VO

    Allocine

  • Irma Bande-annonce VO

    Allocine

  • Je voulais me cacher Bande-annonce VO

    Allocine

  • Kuessipan Bande-annonce VF

    Allocine

  • The Suicide Squad Bande-annonce (2) VO

    Allocine

  • Parasite Bande-annonce VO

    Allocine

  • Ami-ami Bande-annonce VF

    Allocine

  • Abdel et la Comtesse Bande-annonce VF

    Allocine

  • Hôtel du Nord Bande-annonce VF

    Allocine

  • Captain America: Civil War Bande-annonce VO

    Allocine

  • Ibiza Bande-annonce VF

    Allocine

  • Ju Dou Bande-annonce VO

    Allocine

  • Captain America: Civil War Bande-annonce (2) VO

    Allocine


  • Moffie Bande-annonce VF
    1981, Nicholas a 16 ans, comme tous les jeunes blancs Sud-Africains de son âge, il doit accomplir son service militaire pendant deux ans. Durant cette période, le gouvernement sud-africain, blanc, raciste et ségrégationniste, mène une politique étrangère qui vise à combattre les communistes et die swart gevaar : "le danger noir". Nicholas est envoyé sur le front au sud de l’Angola pour défendre le régime de l'apartheid. Il tente alors de survivre tant aux horreurs de la guerre qu’à la brutalité de l'armée.


    Allocine


  • Fisherman's Friends Bande-annonce VO
    Danny, un producteur de musique londonien branché se rend en Cornouailles pour un enterrement de vie de garçon. Quand son patron et ami lui lance le défi de faire signer un contrat aux pécheurs du coin pour un album de chants de marins, Danny tombe dans le panneau. Bien loin de ses repères citadins, il tente tant bien que mal de gagner la confiance de cet improbable boys band, qui accorde plus d'importance à l'amitié qu'à la célébrité.


    Allocine


  • Irma Bande-annonce VO
    Lorsque la maladie de leur mère s’aggrave, deux soeurs se rendent dans le sud du Brésil à la recherche de leur père. Sur la route, entre fantômes, super pouvoirs et dinosaures, la plus jeune ne se doute de rien, mais sa grande soeur sait que plus rien ne sera jamais comme avant. Alors que l'astéroïde WF42 se dirige vers la terre, le paysage apparaît sous une lumière rose inconnue, le vent souffle et le voyage dissout la frontière entre le monde intérieur et extérieur.


    Allocine

Ce n’est pas seulement un mot pour fustiger les homosexuels, mais aussi pour mesurer la masculinité de chacun. Il insinue qu’être un homme repose sur des critères bien précis et si vous ne correspondez pas à ces critères, alors vous n’êtes pas un homme”, poursuit-il. C’est le thème même de ce drame. Visuellement saisissant et psychologiquement difficile, Moffie se refuse pourtant à tout sensationnalisme.

À sa sortie en Afrique du Sud, le film a suscité de nombreuses réactions, surtout de la part d’anciens soldats. “C’est un pays très divisé et les avis l’étaient tout autant, conclut le metteur en scène. Nous avons fait un film qui pointe du doigt les mauvaises actions de l’armée et c’est quelque chose que certains n’arrivent pas à accepter. Ce n’est jamais facile d’admettre que l’on participait pleinement au problème.”

Propos recueillis par Thomas Desroches, à Paris, le 21 juin 2021.

Découvrez la bande-annonce de “Moffie” :

Source: Lire L’Article Complet