Olivier Minne : Ses douloureuses confidences sur sa traversée du désert

Invité ce week-end sur Europe 1, Olivier Minne est revenu sur ses années de galère lorsqu’il ne pouvait même plus payer son loyer.

Si Olivier Minne est aujourd’hui un animateur chevronné, son parcours télévisuel a été loin d’être un long fleuve tranquille. La fameuse « traversée du désert », il l’a bel et bien connue tout au long des années 90. C’est seulement en 2002 que ce féru de théâtre a pu rebondir sur France Télévisions aux commandes de « La cible » puis en reprenant l’année suivante l’animation d’une émission culte : « Fort Boyard ».

À lire également

Vidéo: “C’est moi qui ai mis les mots sur mon anorexie » (Dailymotion)

Fort Boyard (France 2) Épreuves, personnages… toutes les nouveautés de la saison 31

Invité ce week-end d’Isabelle Morizet sur les ondes de Europe 1, Olivier Minne s’est confié à coeur ouvert sur son parcours sinueux et son rapport au métier.« La télévision a été gentille avec moi, cruelle parfois, quelquefois même très violente. Ce n’est pas que je m’en méfie, car je ne me méfie pas de la télévision en soi, mais je me suis toujours méfié de la lumière. Avant même d’y entrer, j’ai toujours pensé que la lumière était dangereuse, et je suis content d’avoir gardé ça », relaté celui qui a débuté comme speaker.

L’animateur de 54 ans a ensuite partagé les moments durs qu’il a vécus : « Il y a eu des moments où on me l’a retirée. Et fort heureusement, parce que j’avais toujours gardé à l’esprit qu’elle pouvait amener du malheur, je n’ai pas sombré. J’ai eu des moments difficiles, parce que je ne gagnais plus d’argent : je ne pouvais plus payer mon loyer, ni ma bouffe. Je voyais des gens, autour de moi, que je pensais être des amis, qui me tournaient le dos« , s’est-il souvenu. Une période révolue pour celui qui va entamer samedi prochain sa 19e saison à l’animation de « Fort Boyard ».

L.T

Source: Lire L’Article Complet