Prodiges : que devient Isabelle Valot, la gagnante de la saison précédente ?

Jeudi 23 décembre, Faustine Bollaert sera aux commandes de Prodiges, concours de jeunes talents du classique, qui fera son grand retour sur France 2. Mais au fait, que devient la gagnante de la précédente édition, Isabelle Valot ?

C’est un concours qui a changé sa vie. En 2014, France Télévisions faisait le pari de mettre à l’honneur lors d’un concours les jeunes talents du classique, avec l’émission Prodiges. Au programme, des chanteurs, chanteuses, musiciens et musiciennes, mais aussi danseurs et danseuses, âgés de 7 à 16 ans, qui doivent donner le meilleur d’eux-mêmes dans l’espoir de remporter la compétition, et ainsi, repartir avec une bourse d’études. Un bon moyen de poursuivre le rêve, comme ce fut le cas pour Isabelle Valot, gagnante de l’édition 2020 de l’émission, qui revient avec une nouvelle saison jeudi 23 décembre sur France 2. L’adolescente de 16 ans, avait alors subjugué le jury avec son interprétation de Your Love d’Enio Morricone, extrait du film Il était une fois dans l’Ouest.

Après sa victoire, elle était ainsi repartie avec un chèque de 10.000 euros, et signé un contrat avec Warner Classic pour un disque. Aujourd’hui en classe de terminale, Isabelle Valot envisage plus que jamais de faire carrière dans la musique, comme elle l’a confié au Parisien, en kiosque jeudi 23 décembre. Mais avant cela, la jeune femme de 18 ans, née à Denver aux Etats-Unis et issue d’une famille franco-américaine, souhaite entrer au conservatoire. "Avant, je pensais que je ne chanterais que pour m’amuser, mais depuis ma victoire, j’envisage de faire carrière", a-t-elle ainsi assuré. Une belle ambition pour Isabelle Valot, dont la passion du chant lui a été transmise par son grand-père, près duquel elle s’est installé à l’âge de 12 ans lorsque sa famille a déménagé pour se rapprocher de lui.

Isabelle Valot a-t-elle sorti un album depuis sa victoire ?

Après la disparition de son grand-père, Isabelle Valot confie avoir arrêté le chant un moment, avant de s’y remettre, poussée par ses proches. Inscrite au concours Prodiges sous les encouragement de son professeur de chant, elle assure aujourd’hui que cette décision a "vraiment tout changé". "Avant, je ne croyais pas beaucoup en moi, mais ça m’a aidée à avoir davantage confiance", explique-t-elle au Parisien, tandis qu’elle a sorti en novembre dernier son premier album, intitulé Le Jeune Amour. Et à l’occasion, lorsqu’elle se sent "fatiguée ou un peu lasse", la jeune femme emprunte l’habitude qu’avait son grand-père de chanter dans la rue, en poussant la chansonnette à l’île aux Cygnes à Paris, sous le pont du RER. "Ça me fait du bien", admet-elle.

Source: Lire L’Article Complet