Salma Hayek avait peur de tourner une scène de sexe avec Antonio Banderas

Pour Salma Hayek, tourner une scène de sexe avec
Antonio Banderas pour Desperado a été un traumatisme. D’après l’actrice, le scénario du film de 1995 réalisé par
Robert Rodriguez ne faisait pas mention d’une telle scène lorsqu’elle a été recrutée pour le rôle. Ce n’est qu’une fois le tournage commencé que cet imposant détail a été porté à son attention, la mettant au pied du mur.

Et même si le réalisateur, dont elle était déjà très proche, a accepté de tourner la scène à huis clos uniquement avec lui, son épouse, la productrice Elizabeth Avellán et bien évidemment Antonio Banderas, l’actrice ne pouvait s’empêcher de pleurer.

La peur de la réaction de sa famille

« Juste avant qu’on commence à tourner, j’ai commencé à pleurer. L’une des choses qui m’effrayait était Antonio – c’était un parfait gentleman, il était très gentil et on est toujours des amis super proches – mais il était très décontracté. C’était effrayant pour moi de voir que pour lui, c’était presque rien. J’ai commencé à pleurer, et il a dit, “Oh mon Dieu. Je me sens comme une horrible personne”. Et j’étais si embarrassée que je continuais à pleurer », s’est souvenue Salma Hayek lors d’un passage dans le podcast Armchair Expert.

Au final, et même si l’actrice devait essuyer ses larmes entre chaque prise, la scène a pu être tournée et elle n’occupe qu’une brève séquence dans le film. Mais encore aujourd’hui, Salma Hayek se souvient qu’elle craignait cette scène pour une raison bien précise. « Je continuais à penser à mon père et à mon frère. Est-ce qu’ils vont voir la scène ? Est-ce ça va les ennuyer ? Les mecs ne connaissent pas ça. Ton père (si tu es un homme) va dire, “Yeah ! C’est mon garçon !” », a-t-elle ajouté.

Source: Lire L’Article Complet