“Sept à Huit” : Audrey Crespo-Mara se prend un énorme vent de la part de Gims après lui avoir demandé de retirer ses lunettes !

Gims sans ses lunettes noires, ce n’est plus Gims. Et gare à celui ou celle qui tenterait de lui faire ôter.

Depuis sa première apparition avec les Sexion d’Assaut, Gims a toujours été identifié avec ses lunettes noires. Un moyen de se cacher, un effet de style ou simplement un petit détail qui est finalement aujourd’hui devenu son détail de marque ? Invité face aux caméras de “Sept à Huit”, le rappeur s’est confié à ce sujet.

Que ce soit en concert, lors de ses apparitions, sur Instagram ou dans ses clips… pour des musiques plus romantiques ou plus rap, Gims a ses lunettes. Faisant de lui un homme mystérieux, Audrey Crespo-Mara a donc voulu ce dimanche 6 juin, tenter de percer ce mystère pour les téléspectateurs, mais en vain.

Alors que le chanteur français évoquait ses moments difficiles au début de sa carrière, notamment face au racisme et aux insultes, mais également sa famille ou encore ses enfants, la journaliste de TF1 a alors tenté le tout pour le tout en demandant à Gims de lui prêter ses lunettes. Une demande immédiatement refoulée par un “Non !” sec et précis. Étonnée, Audrey Crespo-Mara a alors demandé au frère de Dadju ce qu’il “avez à cacher ?“, ce à quoi le principal intéressé a répondu “En fait, ça fait longtemps que je les ai, j’ai fait tellement de choses avec, que ça serait fou de les enlever là, maintenant“. Et c’est vrai, que deviendrait ensuite Gims sans ses lunettes ? Une bonne partie du mystère et de sa carrière en subirait peut-être même des conséquences… et c’est bien ça qui effraie le plus ce dernier, “J’ai peur, ça me fait peur de les enlever là, maintenant !“.

Prêt à tout pour ne pas enlever ses fameuses lunettes de soleil, “On peut me demander autre chose, on peut me demander de soulever un camion, je vais tout faire pour, mais là, enlever mes lunettes, comme ça, j’ai peur !” ses fans devront donc encore attendre ! Peut-être la prochaine fois…

À voir aussi : 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet