Star Wars 9 : Comment la saga a-t-elle influencé le cinéma ?

Alors que sort bientôt l’épilogue de la saga Star Wars, retour sur son influence au cinéma !

Star Wars compte parmi les premiers blockbusters américains. Mettant en scène un univers futuriste et fantastique, la saga Star Wars a su s’imposer comme la franchise phare de plusieurs générations. Forts de leur succès dès 1977, les films adaptés et produits par George Lucas ont révolutionné la manière de faire du cinéma pour plusieurs raisons. Que ce soit en insufflant un vent d’innovation grâce aux progrès techniques des premiers effets spéciaux, ou au travers d’une autre dimension plus métaphorique. Mais alors que les fans attendent avec impatience le neuvième volet des aventures des Skywalker, et le retour de Palpatine dans la peau de Dark Sidius, une rétrospective de l’influence Star Wars par rapport aux codes cinématographiques, pourrait valoir le coup !

Il est évident qu’en découvrant les images en 1977, Star Wars a révolutionné la technique cinématographique. Experte des trucages et du bricolage, l’équipe technique de la première trilogie a tout de même su convaincre le public de la véracité des effets. La seconde quant à elle a permis une innovation du genre et de nombreuses possibilités. En effet, Star Wars I : La Menace Fantôme inaugurait les premiers effets spéciaux en images de synthèse, grâce par exemple au personnage de Jar Jar Binks ouvrant ainsi la voie à une innovation future époustouflante dont Avatar ou encore la saga du Seigneur des Anneaux en sont les héritiers.

Plus profondément maintenant, la saga Star Wars a aussi eu un impact sur l’idéologie collective du Bien et du Mal ou encore sur la notion d’Elu. Par exemple, la saga Harry Potter se base beaucoup sur ces thèmes : Harry l’Elu, est le seul capable de défier Voldemort, il est tiraillé par l’ombre et la lumière, la cicatrice qu’il porte étant à la fois son fardeau et sa malédiction. Il devra combattre cette force noire qui rappelle le costume de Dark Vador et trouvera son mentor dans la personne de Dumbledore, Obi-Wan Kenobi version sorcier. La notion d’Elu sera présente aussi, dans Terminator grâce au personnage de John Connor. D’ailleurs, la mère de ce dernier n’aurait-elle pas été influencée par une certaine Princesse Leia ?

En effet, le rôle de Carrie Fisher a ouvert le pas à des personnages badass du cinéma, que l’on peut notamment retrouver aujourd’hui au travers des personnages féminins de Marvel. Fortes et déterminées, la plupart de ces héroïnes n’hésitent pas à affronter les pires obstacles pour arriver à leurs fins. Si Leia était l’un des premiers personnages féministes, on s’est demandé si l’univers Marvel l’était aussi. Autre référence ou hommage rendu à la saga depuis ces derniers années : le personnage de robot comme R2D2. Ces dérivés peuvent se trouver chez Wall-E. Preuve que l’univers Star Wars est allé jusqu’à avoir un impact sur les dessins animés. Néanmoins, si la saga a inspiré de nombreux films, elle a aussi puisé dans les mythes Antiques et du Moyen-Age. Témoignant d’une forte connotation religieuse, le film aborde la Force, tout comme la notion des “chevaliers”, membres de l’Ordre Jedi. En réalité, le cinéma ne cesse de puiser dans l’histoire et l’art différentes manières d’exprimer sa vision. Après tout, n’est-ce pas ça qui fait la beauté du cinéma ?

Source: Lire L’Article Complet