Star Wars : renvoyée de "The Mandalorian", Gina Carano estime avoir été "harcelée" par Disney

Plusieurs semaines après son renvoi de la série The Mandalorian, Gina Carano s’est longuement exprimée sur les conditions de son départ. L’actrice, qui interprétait depuis deux saisons le personnage de Cara Dune dans la série, a donné une interview au journaliste conservateur Ben Shapiro au cours de laquelle elle s’est exprimée sur sa mise à l’écart décidée par LucasFilm et Disney à la suite de propos polémiques qu’elle a tenu sur les réseaux sociaux.

>> Star Wars : l’actrice Gina Carano virée par Disney après ses propos “odieux et inacceptables” sur la Shoah

Le 10 février dernier, l’actrice avait été écartée en seulement quelques heures par Disney après une story Instagram (effacée depuis), dans laquelle elle comparait le sort des républicains américains pro-Trump à celui des juifs durant la Shoah. Des propos qualifiés d'”odieux et inacceptables” par la firme Disney qui produit The Mandalorian

Dans cette interview datant du 21 février, l’actrice déclare avoir été prise pour cible : “Je ne suis pas la seule à avoir été harce par cette entreprise, et je le sais très bien“, affirme Gina Carano, évoquant une “histoire” qu’elle ne “peut pas” raconter pour ne pas “trahir un ami“. “Tout le monde a peur de perdre son emploi”, estime l’actrice.

“La goutte d’eau” pour Disney

Ils m’ont surveillée, et quand je regarde les gens sur la même production, ils peuvent dire tout ce qu’ils veulent, et c’est là que ça me pose un problème“, déclare Gina Carano, qui estime avoir été mise à l’écart à cause de ses opinions politiques. Avant cette polémique, l’actrice avait déjà plusieurs fois défrayé la chronique : elle s’était notamment moquée, en novembre dernier, du vaccin contre le coronavirus mais également du port du masque. Elle a aussi parlé de “fraude électorale” pour contester l’élection de Joe Biden lors de la présidentielle américaine en novembre 2020

Selon The Hollywood Reporter, Lucasfilm souhaitait à l’origine offrir à Gina Carano une série Star Wars dérivée de The Mandalorian, dédiée au personnage de Cara Dune. Mais toujours selon The Hollywood Reporter, Lucasfilm avait révisé son projet en décembre en voyant gonfler le malaise autour des déclarations de l’actrice, devenue indésirable depuis : “Ils ont cherché une raison pour la virer pendant deux mois et là, ce fut la goutte d’eau“, déclare la source du magazine.

Disney et LucasFilm n’ont pour le moment par réagi officiellement aux dernières déclarations de Gina Carano.

L’actrice avait annoncé peu après son renvoi qu’elle travaillait sur la réalisation d’un film avec Ben Shapiro, cofondateur du site d’information conservateur The Daily Wire.

Source: Lire L’Article Complet