The Handmaid's Tale saison 5 : La grosse erreur que la série devra absolument éviter dans la suite

La saison 5 de The Handmaid’s Tale ne devra pas tomber dans ce ressort scénaristique un peu trop facile…

On continue de se demander ce qu’il va se passer dans la suite de la saison 5 de The Handmaid’s Tale avec cette fois une inquiétude qu’on a quant aux intrigues que Bruce Miller nous réserve. Attention aux spoilers si vous n’avez pas terminé la saison 4, dispo sur OCS. La fin de la saison montre June tuer Fred Waterford et – enfin – venger des années de torture, viols et autres maltraitances. Suite à cela, le showrunner Bruce Miller a déjà expliqué que la saison 5 sera notamment focalisée sur le face à face entre June et Serena Joy Waterford, qui ne devrait pas tarder à apprendre ce qui est arrivé à son mari.

Aussi contents qu’on soit à l’idée de revoir l’alchimie incroyable entre Yvonne Strahovski et Elisabeth Moss à l’œuvre, on redoute quand même que la série soit tellement concentrée sur l’animosité entre les deux femmes qu’elle en oublie le véritable ennemi : Gilead. Il serait un peu trop facile de réduire le thème complexe et puissant de La servante écarlate à une énième guerre entre deux femmes qui ont chacune été oppressées par un système patriarcal et par les hommes qui l’ont mis en place. La saison 5 de The Handmaid’s Tale ne doit absolument pas perdre cela de vue et rappeler à ses personnages comme à ses téléspectateurs que c’est contre Gilead qu’il faut se battre.

Un des véritables ennemis de June

Malgré une intrigue principale qui se penche sur les violences subies par les femmes dans un régime tyrannique, la série semble en effet parfois un peu trop encline à montrer lesdites violences de façon clairement explicite, et à placer ses quelques personnages masculins en héros. Que ce soit Nick ou Lawrence, aucun des 2 ne mérite d’être apprécié par les téléspectateurs qui doivent garder en tête qu’ils sont tous les 2 responsables de Gilead, chacun à leur échelle. Par ailleurs si Serena Joy est un personnage foncièrement mauvais, elle a aussi, dans une certaine mesure – évidemment moindre que June et les autres handmaids – subi les violences systémiques de Gilead envers les femmes. Plutôt qu’une guéguerre entre June et Serena qui ne serait vraiment pas digne de la série et de ses enjeux en plus d’être clichée et réductrice, c’est donc une vraie lutte contre les hommes de Gilead qu’on espère voir.

Source: Lire L’Article Complet