The Irishman et Les Affranchis : une savoureuse connexion entre les deux films de Scorsese

Dans un making of disponible sur l’édition Blu-ray US édité par Criterion, le responsable de la production du film “The Irishman” de Martin Scorsese, diffusé l’an dernier sur Netflix, révèle une jolie connexion entre le film et les Affranchis.

Diffusé sur Netflix en novembre 2019, The Irishman de Martin Scorsese fait l’objet d’une sompteuse édition en Blu-ray pour le marché américain, chez l’éditeur US Criterion.

Pour ceux qui l’ignore, Criterion est un peu l’équivalent cinéma de la prestigieuse collection de livres La Pléiade chez Gallimard. Créée en 1984 aux Etats-Unis, Criterion s’est fixé pour objectif de préserver, restaurer, éditer (et montrer au public dans le cadre de ressorties en salles) un catalogue de films issus du monde entier, eut égard à la place importantes que ces oeuvres occupent dans le patrimoine cinématographique mondial. Un seul credo : l’excellence; offrir la meilleure qualité possible quel que soit le support. C’est ainsi que la société a proposé ses films sur Laserdisc, puis DVD, Blu-ray et même désormais en Streaming. Cette obsession pour la qualité réside aussi dans la qualité des suppléments proposés autour des oeuvres, toujours originaux et éditorialement très pointus.

C’est justement ce qui nous amène ici. Dans les suppléments de l’édition Blu-ray de The Irishman figure un Making of du film, qui révèle une savoureuse anecdote : le Diner où se tient une importante rencontre entre Frank Sheeran (Robert de Niro) et Whispers DiTullio (Paul Herman) est le même que celui où furent tournées plusieurs scènes mémorables des Affranchis ! Ca mettrait presque la larme à l’oeil, vu les 29 ans qui séparent les deux oeuvres, de constater que ce lieu existe encore et n’a pas été voué à la destruction.

Baptisé Clinton Diner, cet établissement est situé dans le Queens. Le tournage des Affranchis lui ayant donné un gros coup de boost à sa notoriété, ses propriétaires l’ont même rebaptisé un temps Goodfellas Diner (le titre du film en VO) !

Souvenez-vous : c’est là notamment que Jimmy et Henry (Ray Liotta) prennent leur petit-déjeuner, tandis que ce dernier pense que Jimmy carresse l’idée de le liquider pour ne pas qu’il parle…

C’est aussi là, dans ce lieu emblématique, que Jimmy et Henry apprennent tous les deux que Tommy (Joe Pesci) s’est fait repasser… La séquence en question, à revoir ci-dessous. On y voit plus nettement les abords extérieurs du Diner :

Le Diner dans Irishman, plan extérieur, lorsque Whispers DiTullio arrive :

Le responsable de la création des décor du film, Bob Shaw, révèle d’ailleurs qu’il était inquiet à l’idée même de suggérer à Marty de tourner dans ce lieu mythique depuis les Affranchis. “On a pris le parti de considérer comme acquis le fait qu’il ne fallait pas montrer le Diner des Affranchis. Nous ne lui avons même pas demandé” précise l’intéressé dans le making of. “Du coup, nous lui avons un montré un Diner, en lui demandant : “pouquoi pas ici ?”, mais il n’était pas plus emballé que ça. Puis nous lui avons montré un autre Diner. Finalement, un peu plus tard, il nous a dit : “il y avait un excellent Diner où nous avions tourné pour les Affranchis. On ne pourrait pas tourner là ?”. L’équipe du film n’en espérait pas tant. Comme un retour aux sources d’un film largement vénéré et adulé par la Critique et le public, devenu un classique.

Source: Lire L’Article Complet