TPMP : en plein direct, Cyril Hanouna dévoile son avis sur la vaccination des enfants

Lui-même réfractaire au vaccin, par peur des piqûres, Cyril Hanouna a finalement sauté le pas en novembre dernier. Toutefois, ne comptez pas sur lui pour faire vacciner ses enfants, comme il l’a confié dans TPMP.

"Pour moi, c’est non". Depuis le mois de décembre, le gouvernement a ouvert la vaccination, sur la base du volontariat, aux enfants âgés de cinq à onze ans afin d’enrayer au maximum la pandémie de Covid-19, et assurer la sécurité dans les établissements scolaires, lieu de forte circulation du virus. Désormais, pour beaucoup de parents, l’heure est à la réflexion pour savoir si leurs enfants seront eux aussi vaccinés. Mais pour d’autres, la question est vite répondue : c’est non. Comme pour Cyril Hanouna, qui refuse que ses deux enfants reçoivent une dose de vaccin.

Déjà réfractaire à la vaccination, par "peur" des piqûres et non du vaccin en lui-même, l’animateur de Touche pas à mon poste a finalement sauté le pas en novembre dernier, alors que jusque-là, il se faisait "tester tous les deux jours". Toutefois, pour ses enfants Lino et Bianca, hors de question pour le moment que ceux-ci soient vaccinés. "Pour moi c’est non. Pas les enfants", a-t-il ainsi lancé sans détour dans l’émission de C8, mercredi 5 janvier. Martin Blachier, médecin de santé publique régulièrement invité sur les plateaux de télévision, a soutenu Cyril Hanouna en affirmant avoir "trois enfants dans la cible de cinq à onze", et ne pas avoir "l’intention de les faire vacciner". De même pour Benjamin Castaldi, qui est contre la vaccination des enfants.

Un médecin antivax fait polémique dans TPMP

S’il a sauté le pas de la vaccination, après qu’un ami lui ait dit que "c’était très important de se faire vacciner", Cyril Hanouna anime régulièrement le débat autour de ce sujet, en accueillant notamment des médecins antivax sur le plateau de Touche pas à mon poste. De quoi provoquer parfois de violents accrochages avec ses chroniqueurs, comme Valérie Bénaïm, bouleversée que l’un de ses amis, âgé de 40 ans et jusque-là en bonne santé, soit aujourd’hui en réanimation à cause du Covid-19. La veille, la journaliste avait ainsi eu un échange tendu avec un professionnel de santé antivax, jusqu’à être particulièrement émue.

Source: Lire L’Article Complet