Un dîner presque parfait, la séquence jugée raciste : Le CSA rend son verdict

Le CSA a rendu son verdict mardi 29 octobre 2019, concernant la séquence jugée raciste diffusée dans “Un dîner presque parfait” (W9), le 23 juillet dernier.

La séquence avait beaucoup fait parler fin juillet dernier. L’émission Un dîner presque parfait était dans le viseur du CSA à la suite de la diffusion d’une séquence jugée raciste. Trois mois plus tard, les gendarmes de l’audiovisuel ont rendu leur verdict.

Mardi 29 octobre 2019, le CSA a tranché : “Après examen de la séquence, le Conseil a appelé la chaîne à plus de vigilance concernant la présence dans ses programmes de caricatures susceptibles de véhiculer des stéréotypes dévalorisants, a fortiori lorsqu’il s’agit, comme en l’espèce, d’un programme préenregistré.

Pour rappel, le 23 juillet dernier, les téléspectateurs de W9 ont découvert le dîner de Julie, une habitante de Saint-Brieuc. La jeune femme de 32 ans avait concocté un repas aux accents asiatiques. Afin d’être dans le thème, elle avait notamment disposé des chapeaux coniques. Amusés, Mélanie et Camille s’étaient saisis de l’objet pour le mettre sur leur tête, avaient tiré leurs yeux sur les côtés et avaient parlé en onomatopées censées évoquer la façon de parler “des Asiatiques“.

Sous le choc, plusieurs téléspectateurs avaient fait part de leur colère et de leur indignation sur les réseaux sociaux. Grace Ly, à qui l’on doit la web-série Ça reste entre nous dénonçant les clichés dont sont victimes les Asiatiques de France, avait par exemple tweeté après avoir invité ses followers à signaler la séquence auprès du CSA : “Notons au passage les aspects réducteurs, essentialisants (et hors sujet) du thème ‘Zen et détendu’ du dîner sur une décoration de table composée de ‘chapeaux coniques’ : en quoi des protections contre le soleil de travailleurs de la terre, c’est zen et détendu ?

Face à la polémique, W9 avait réagi deux jours après la diffusion de ladite séquence : “La chaîne tient à présenter ses excuses à toutes les personnes qui ont pu être gênées ou choquées par l’épisode d’Un dîner presque parfait diffusé mardi 23 juillet. La chaîne prend les mesures nécessaires pour que cette séquence ne soit plus jamais diffusée.

Source: Lire L’Article Complet