VIDEO. Tout ce qu'il faut savoir sur Monica Bellucci

Monica Bellucci :

Elle a été James Bond Girl

Monica Bellucci : Oui, j’ai été James Bond Girl. Et c’était… Ça a provoqué beaucoup de bruit parce que d’un coup, j’étais une femme de 50 ans dans les bras d’un James Bond plus jeune que moi.

Il y a de la crème dans les pâtes carbonara

Monica Bellucci : Non… Non, il ne faut pas mettre de la crème dans les pâtes carbonara.

Ado, tout le monde la regardait

Monica Bellucci : Et ça continue aujourd’hui. Ça veut dire que je dois lutter avec quelque chose de ma personnalité. En effet, je fais un métier où je suis beaucoup dans l’exposition et dans la lumière mais la vérité, c’est que j’ai aussi besoin de beaucoup d’ombre pour me ressourcer. 

Sur Google, elle est juste avant Monica Geller

Monica Bellucci : Je suis avant elle ? C’est énorme !

Brigitte Bardot est surcotée

Monica Bellucci : Moi, je pense que quand on a fait trois films comme “Le mépris”, “La vérité” et “Dieu créa la femme”, je pense qu’elle a pas besoin de plus pour montrer la merveilleuse actrice qu’elle est.

Elle adore les citations

Monica Bellucci : J’adore les citations ? Oui, c’est vrai, j’aime les citations parce que je trouve qu’en très peu de mots, on peut dire des choses, on peut expliquer des concepts très profonds juste avec trois mots. 

Elle a monté les marches avec Morgan Freeman

Monica Bellucci : Un moment où j’étais très émue et je crois que je montais les marches et je tremblais oui. C’était mon premier film américain et c’était la première fois que j’allais à Cannes. Et du coup, ça marquait quelque chose de très important dans mon parcours de cinéma.

Ado, elle regardait trois films par jour

Monica Bellucci J’aimais beaucoup regarder des films et je crois que ma culture du cinéma italien et français, ça vient beaucoup de ça parce que c’est vrai que l’après-midi je regardais énormément de films et j’ai découvert plein d’acteurs français, de metteurs en scène français à travers ces après-midi là.

Elle rêve d’avoir un mec normal

Monica Bellucci : Dans un film, j’ai rêvé d’avoir un mec normal. Le film s’appelait “Dix pour cent”. Mais qu’est-ce que c’est un mec normal ? Sincèrement ? C’est quoi un mec normal ? Ça n’existe pas. Être normal et le concept de normalité, ça peut prendre tellement de significations.

Elle est timide

Monica Bellucci : Oui, c’est vrai. Je suis timide. Peut-être que je fais du cinéma pour me soigner.

Elle a été plusieurs fois élue “plus belle femme du monde”

Monica Bellucci : Ça veut dire quoi être la plus belle femme du monde ? En effet, ça ne veut pas dire grand-chose, moi je pense que l’important, c’est que la beauté, c’est dans le regard des gens qui nous aiment vraiment. Il y a le vrai amour et le faux amour. Moi, je préfère le vrai.

Source: Lire L’Article Complet