"West Side Story" : Steven Spielberg joue la carte du réalisme pour mieux parler d'aujourd'hui

Steven Spielberg disait depuis longtemps vouloir faire quelque chose autour de West Side Story, un des films qui l’a le plus marqué dans sa jeunesse. Vieux projet dans ses cartons, le réalisateur en sort le remake mercredi 8 décembre, sa première comédie musicale. Son approche de ce film aux dix Oscars en 1962, de Robert Wise et Jerome Robbins, répond aux attentes par l’actualité de son sujet et une approche nouvelle de la mise en scène.

Intemporel

En 1957, dans l’Upper West Side de New York en déconstruction, le gang des Jets, d’origine polonaise, irlandaise et italienne, et les Sharks, d’origine portoricaine, se disputent le territoire. Tony, des Jets, rentre de prison et se tient à distance des rixes habituelles. Lors d’un bal où les deux bandes se croisent, Tony tombe amoureux de Maria, la sœur du chef des Sharks. Leur amour va exacerber la guerre des gangs.

Quand le film original sort en 1961, West Side Story révolutionne le genre musical par son sujet aux résonnances sociales fortes, son cadre urbain, tout en s’inspirant de Roméo et Juliette de Shakespeare. La musique de Leonard Bernstein est un chef-d’œuvre et foisonne de standards. Steven Spielberg s’empare d’un film iconique et parvient à en faire autre chose. Inattendu.

La rue

Passés les premières chorégraphies urbaines filmées dans la rue, le film de 1961 se transportait en studio, avec des éclairages expressionnistes qui évoquent les origines scéniques du film. Spielberg s’en distancie en choisissant de tourner dans les rues de New York. Il fait jouer les Sharks par des acteurs latinos, ce qui n’était pas le cas en 1961, et tous les acteurs sont plus proches de l’âge de leurs rôles (ils avaient la trentaine auparavant). Spielberg joue la carte du réalisme pour mieux parler d’aujourd’hui.

Wise ouvrait son film sur un sublime plan aérien au-dessus de New York, Spielberg filme ses premières images à hauteur du bitume et ouvre sur la destruction des immeubles de l’Upper West Side. Il restera fidèle à ce choix en donnant plus d’importance à la guerre de territoire qu’à l’histoire d’amour. Le fond d’immigration et de communautarisme de 1961 n’a pas changé après soixante ans, tout comme celui de la circulation des armes aux Etats-Unis, avec sans doute plus d’acuité aujourd’hui. Sincère et inventif, Steven Spielberg remporte son pari.

La fiche

Genre : Comédie musicale
Réalisateur : Steven Spielberg
Acteurs :Ansel Elgort, Rachel Zegler, Ariana DeBose, David Alvarez, Rita Moreno, Brian d’Arcy James, Corey Stoll
Pays : Etats-Unis
Durée : 2h37
Sortie : 8 décembre 2021
Distributeur : The Walt Disney Company France

Synopsis : L’histoire légendaire d’un amour naissant sur fond de rixes entre bandes rivales dans le New York de 1957.

Source: Lire L’Article Complet